top of page

Notre mission

NOTRE "RAISON D'ETRE"

Au-delà de la merveilleuse symbolique portée par l’éléphant d’Afrique, c’est la gravité impossible à ignorer de la disparition de cette créature dont le fragile écosystème réclame la survie qui a convaincu la Fondation Albanu de poursuivre ses efforts et même de les étendre.

D’une tentative de sauvetage et d’accompagnement des pachydermes du continent vers un mode de vie harmonieux et pérenne avec les espèces qu’ils côtoient, dont l’Homme fait partie, la mission de la Fondation s’est transformée pour devenir une initiative couvrant toutes les espèces menacées sur le sol africain.

IMG_0889.jpg

MISSION

Chassé pour ses défenses, dépouillé de la nature sauvage qui l’a vu grandir, l’éléphant voit son troupeau se réduire comme peau de chagrin en Afrique de l’Est. Ponctuée par les conflits fleurissants çà et là entre tribus humaines, la vie de ce pachyderme s’y étiole, prise au piège des ambitions de braconniers avides d’ivoire et des besoins de paysans défendant une terre agricole toujours plus gourmande en territoire.

 

Par chance, certains spécimens ont trouvé à prospérer au milieu des steppes d’Afrique australe au sein d’une réserve bienveillante, véritable refuge où a su renaître l’espèce.

Néanmoins, toute bienveillance s’accompagne d’un prix qu’il finit par être impossible d’ignorer et c’est victime de son succès que l’éléphant d’Afrique attire de nouveau la foudre des braconniers et des fermiers.

 

En effet, le majestueux animal erre en nombre croissant hors du havre mis au monde par les employés de la réserve pour finalement devoir étendre son sanctuaire aux champs de la région, faisant de lui la proie d’humains peu enclins à abandonner leur gagne-pain.

Certains individus du troupeau s’épanouissant au sein de la réserve ne connaissent malheureusement pas de meilleur sort puisque le pachyderme s’y heurte à une surpopulation que les soigneurs se doivent de maîtriser.

 

C’est en vue d’apporter sa pierre à l’édifice d’une harmonie entre homme et animal que la Fondation Albanu a vu le jour. Établie en Afrique du Sud, notre organisation est la cristallisation d’un amour empreint d’admiration qu’accompagne un profond respect pour ce descendant du mammouth et son fragile écosystème. Le double vœu, formulé par ses fondateurs et les héritiers que sont aujourd’hui ses membres actifs, est à l’image du combat mené pour ces créatures : pragmatique et idéologique.

 

Pragmatique tout d’abord car il s’agit de sensibiliser les populations locales et étrangères aux problèmes que poserait la disparition de l’éléphant en termes d’équilibre naturel, mais aussi de lever les fonds nécessaires à éloigner le spectre d’une telle situation.

Idéologique ensuite puisque c’est toute la poésie d’une espèce unique et la symbolique qui s’y attache dans une multitude de cultures qu’il est essentiel de protéger.

PRINCIPAUX PROBLÈMES

Migration

En raison de la réduction des terres protégées, de plus en plus de couloirs que les éléphants empruntent pour migrer sont fermés.

En conséquence, la population locale entre généralement en conflit avec la faune.

Braconnage

Les éléphants sont braconnés pour leurs défenses.

Environ 90% des éléphants d'Afrique ont été anéantis au cours du siècle dernier - en grande partie à cause du commerce de l'ivoire - laissant environ 415 000 éléphants sauvages en vie aujourd'hui.

IMG_5121.jpg

Accès à l'eau

Le changement climatique a eu un impact négatif énorme sur l'accès à l'eau.

Un temps de plus en plus sec augmente la mort des éléphants.

bottom of page